Pastoralisme en Crau

En Crau, les effectifs des bergers sont en baisse car le sol est de plus en plus cher et les conditions d'élevage sont plus difficiles:
- hausse de l'arboriculture + création de réserves >> hausse du prix du foncier.
- hausse de la pollution qui a un impact sur la nourriture des troupeaux
- transformation des méthodes de garde (en raison du loup etc.)
- raisonnement + économique et salarial
Globalement, on revient à un système d'il y a 100 ans: il y a essentiellement de gros éleveurs, de grands propriétaires. Le petit mode d'élevage tend à disparaître. De 100000 bêtes en 1987, on en compte aujourd'hui 43000 dans la plaine de la Crau.
Mais les éleveurs ne sont pas que les victimes, ils ont aussi un impact sur le résultat...

Considération du berger de l'environnement:
- Ils utilisent la montagne
- Ils sont chez eux
- Ils se considèrent suffisament expériementés; le rapport avec le vivant est primordial. Les techniciens préconisent des rotations sur les massifs mais les bergers rencontrent des problèmes climatiques, des problèmes de conduite des troupeaux (des fois les moutons ne veulent pas aller qq part), à moins de mettre des parcs.
- Les techniciens de l'ONF, l'INRA et la Maison de la transhumance considèrent qu'ils ont un rôle majeur dans l'entretien de l'espace. Les bergers eux ne veulent pas être considérés uniquement comme des tondeuses.
- A la fois ils s'adaptent aux modifications de l'environnement et ils essaient de perpétuer une pratique à forte valeur patrimoniale.
- Impacts sur l'environnement: ils rasent le sol et ils le fertilisent.

Globalement ils ont moins de moyens mais ceux qui travaillent sur les parcs reçoivent des subventions. Ca favorise donc les concentrations, les grands éleveurs... Les plus petits (herbaciers) sont cloisonnés, ils sont en recherche perpétuelle d'espaces, de logements etc... Ce sont eux qui subissent l'urbanisation et la hausse du prix du foncier.

Contacts:
- Philippe
- M. Patrick Fabre, Maison de la transhumance, St Martin de Crau (nouvelles conditions d'élevage, nouveaux modes de communication, de transport, transformation de l'écosystème etc)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :